Contes Ecossais

Armanel, conteur celte, entrelac celtique ROV

Retour à la PAGE d'ACCUEIL

Mobiles et Smartphones : passez à l'horizontale
pour profiter pleinement du site

Ratounet 3d

Le nord de la Grande-Bretagne était autrefois habité par le mystérieux peuple des Pictes,
et, sur les Basses Terres, par des tribus bre
tonnes, notamment dans la région de la Clyde
où ces « Bretons du 
Nord» ont laissé leur nom à Dumbarton (= forteresse des Bretons).
Ce sont les Gaëls d’Irlande qui 
ont conquis l’Ecosse,  l’ont christianisée et celtisée et ont 
même donné leur nom générique de Scots aux populations qui s’y trouvaient.
MB CM

Contacter Armanel  Sauf mention contraire, les textes publiés sur ce site peuvent être librement reproduits à des fins
non commerciales. Merci d'en citer la source: armanel.e-monsite.com
 

Petite introduction sur les celtes


 

Nouveautés de l'année  2021 

Les chasseurs de temps
Le tambour des fées 
Habitrot
l' Ondine
 
Les résumés et liens des textes sont  en bas de cette page.

........

 

 


Retour à la PAGE d'ACCUEIL
Les résumés et liens de tous les textes sont  en bas de la page.

    les chasseurs de temps Ecosse - Fife
La notion du temps qui passe est relative
 
Habitrot  Ecosse
La vie des fileuses n'est pas facile
l'Ondine Ecosse - Sutherland
Comment fuir une malédiction
 
Le cheval gris   Ecosse            
Un cheval gris dévaste le pays.
Le tambour des fées  Ecosse - Lanark
Un garçon bien étrange
 

Thom et Willie   Ecosse  - Shetlands
Deux marins sont amoureux de la même jene fille.

Alexander Jones  Ecosse 
Un couple se déchire sur un sujet très important.

 
Evasion du pays des lutins  Ecosse - Aberdeen
Une jeune maman est enlvée par des lutins.
La robe de roseaux   Ecosse 
Une jeune fille se lie d'amitié avec un veau
 
L'agneau blanc  Ecosse    
L'agneau blanc s'enfuit pour ne pas être mangé
Le pêcheur et le Merman  Ecosse -Shetland
Un pêcheur rencontre un être marin étrange
 

Le pigeon couleur de lait  Ecosse  
Un jeune garçon se change en pigeon

Le forgeron et les lutins  Ecosse 
Le fils d'un forgeron tombe malade
 
Le gouffre de Gowan  Ecosse 
Que faire en temps de famine ?
L'oeil sans paupière   Ecosse 
Un paysan est poursuivi par une
malédiction
 

 

Les chasseurs de temps
Résumé           
la vie des fileuses n'est pas facile


À cette époque, dans le comté de Fife, il y avait un jeune seigneur du nom de Kenneth. Courageux, élégant et plein de Finesse, il avait su conquérir l’estime de tous par sa noble conduite et sa grande bienveillance envers les pauvres. Il était tombé amoureux de la belle Riona, une orpheline de bonne famille qui résidait en son château de Glendevon, juste au-dessous des monts Ochil. Celle-ci l’aimait passionnément et ne pensait qu’au jour où tous deux pourraient enfin se marier. 

La date du mariage fut cependant fixée. La veille, Kenneth s’en alla visiter sa fiancée à Glendevon pour lui annoncer la nouvelle. La joie envahit le cœur de la jeune fille et elle avoua que, depuis des semaines, elle se tenait prête. Kenneth lui dit qu’il reviendrait la chercher le lendemain matin pour l’emmener à Kinross où devait avoir lieu la cérémonie, au milieu d’une belle compagnie de jeunes seigneurs et de belles dames qui leur témoigneraient leur grande amitié. 

Habitrot

Résumé           
la vie des fileuses n'est pas facile

..................................

A l'époque où la filature était l’occupation habituelle des femmes, le rouet avait son génie bienfaiteur. Les écossais le connaissaient sous le nom d’Habitrot et voici une légende qui en parle: 

Une matrone du Selkirkshire avait une fille, blonde, du nom de Moïra, qui aimait bien mieux jouer que travailler, et courir dans les prés et les chemins plutôt que de manier le rouet et la quenouille. La mère était très en colère de voir Moïra agir ainsi, car à cette époque-là, aucune fille n'avait la moindre chance d'avoir un bon mari si elle n'était pas une jeune fille travailleuse. Alors, elle a encouragé, menacé et même battu sa fille, mais en vain; la fille est restée ce que sa mère appelait, "une mignonne oisive".

L'Ondine
Résumé        Un garçon doit fuir une malédiction À Melness, un village sur les bords du Kyle of Tongue, tout au nord de l’Écosse, vivait autrefois un pauvre pêcheur du nom de Sheron. Il était âgé et était pauvre. 
Son plus grand chagrin était de n’avoir jamais eu d’enfant. Et sa barque était l’une des plus décrépites qu’on pouvait voir dans le petit port de Melness

 
Le tambour des fées
Résumé           
Un garçon bien étrange

Blackwood se trouve au sommet des collines en pente douce sur le versant sud-ouest de la pittoresque vallée de la Clyde, à l'endroit où la rivière Nethan balaie vers le bas dans la vallée escarpée pour rejoindre la rivière Clyde. Tout près se trouve le Château de Craignethan, où Marie Ire d'Écosse a été jugée et exécutée par Elizabeth I d'Angleterre.
Désormais, le domaine de Blackwood appartient à Native Woods Preservation Ltd qui participe à sa conservation. Ce domaine était le plus étendu dans la paroisse de Lesmahagow et par certains comptes le plus grand domaine dans le comté de Lanark.
Le jour du Tartan ou Tartan Day, est célébré le 6 avril en Écosse 

Voici le récit singulier d'un garçon appelé le Fairy Boy of Kirkmuirhill, qui, semble-t-il, occupait la fonction de joueur de tambour pour les elfes qui se réunissaient chaque semaine à Roger Hill près de Kirkmuirhill, au sud-est de Glasgow.

Le cheval gris
Résumé           
Un cheval gris dévaste le pays.
Autrefois on pouvait voir sur les pentes de la montagne, entre le Fionn Loch et le Loch Maree, un cheval à la robe grise avec un port élégant, sa longue crinière flottait au vent, rapide et insaisissable comme un fantôme. Dans les villages de la vallée, il se disait que ce cheval devait être un prince victime d’un sortilège, et tout le monde préférait s’en éloigner, car le Cheval Gris était ombrageux et fier, et lorsqu’il descendait des montagnes, il sautait les fossés, piétinait les cultures et ravageait les jardins des habitants de la vallée
 
Alexander Jones
Résumé:
Un couple se dispute.
_ « Jeanne, assieds-toi un peu à l'est », demanda le secrétaire municipal, entre les bouffées de sa pipe, alors qu'il était assis au coin du banc devant son feu un soir frisquet.  « Tu prends une place importante du banc, et plus que tu n’en as besoin ».
Mais Jeanne, sa femme, était en train de tricoter un pull-over. Elle était arrivée aux emmanchures et n'était pas de très bonne humeur car elle devait bien calculer ses mailles. Elle a donc refusé de bouger d'un pouce ou de donner suite à la demande de son mari.
_ "Jeanne," dit à nouveau son mari, "assieds-toi un peu plus à l’Est; il n'est pas décent de te conduire en égoïste. Assieds-toi un peu plus à l’Est, tu as entendu? "
Et le secrétaire municipal poussa brutalement sa femme jusqu'au bout du banc.
 
Thom & Willie
Résumé:
Deux jeunes pêcheurs sont amoureux de la même jeune fille.
THOM et Willie, deux jeunes compagnons de pêche de Lunna, dans les Iles Shetland, étaient tous les deux amoureux de la belle Osla, fille de Jarm. Or, par un après-midi d’octobre, ils ont pris leurs lignes à main et sont partis pêcher ensemble dans leur bateau.
Vers le crépuscule, le vent s'est levé, et le vent a vite soufflé si fort qu'il a contraint les jeunes hommes à chercher l'abri le plus proche: un refuge dans l'îlot de Linga à Whalsay Sound, qu'ils ont heureusement atteint en toute sécurité. L'îlot était inhabité et les deux pêcheurs n'avaient avec eux ni nourriture ni moyen d'allumer un feu. Ils avaient cependant un toit sur la tête; car il y avait sur l'île une cabane, utilisée par les pêcheurs à la bonne saison, mais désertée depuis la fermeture de la période de pêche. Pendant deux jours, la tempête a fait rage sans relâche et la situation des naufragés a commencé à devenir très sérieuse. Cependant, le matin du troisième jour, un peu avant l'aube, Willie, qui était éveillé avant son compagnon, découvrit que le beau temps était au rendez-vous et que le vent soufflait dans une direction favorable. Sur ce, sans réveiller Thom, il se dirigea vers le bateau, qui reposait au sec sur le rivage, et réussit à le mettre à l'eau avec beaucoup d’efforts et de difficultés.
 
La robe de roseaux
Résumé:
Une jeune fille se lie d'amitié avec un veau
Il était une fois, il y a très longtemps, un homme qui avait deux filles. La fille aînée était laide et méchante, tandis que la plus jeune était une brave et bonne fille; mais la soeur aînée était la préférée de son père et de sa mère. Ils ont donc tout le temps relégué la plus jeune à toutes les corvées et l'ont envoyée dans les bois pour y faire paître leurs vaches. Toute la nourriture dont elle avait droit était une petite bouillie et du petit lait.
Parmi le bétail, il y avait un veau rouge et un jour, ce veau rouge a dit à la jeune fille: 
_"Jette cette bouillie et ce petit lait au chien, et viens avec moi."
 
Evasion du pays des lutins
Résumé:
Une jeune maman est enlevée par de mauvais lutins
James Campbell qui vivait près de la ville d’Aberdeen, en Écosse, avait une fille, nommée Mary. Mary était mariée à John Nelson, un jeune homme des environs. 
Peu de temps après leur mariage, étant un jeune couple indépendant, Mary et John sont allés vivre à Aberdeen, où John a exercé son métier d’orfèvre; ils ont vécu ensemble dans l'amour et le bonheur jusqu'à ce que vienne le jour où Mary dut mettre un enfant au monde. Ce jour-là, plusieurs matrones bien préparées à sa situation s’étaient rendues à la maison du couple. Le travail avait commencé quand, aux environs de minuit, elles furent alarmées par un bruit épouvantable tandis que toutes les bougies s'éteignirent, ce qui plongea les assistantes dans la plus grande confusion. Dès que les femmes, à moitié paniquées, ont retrouvé leurs sens, elles ont appelé les voisines qui, après avoir rallumé les lumières ont regardé vers la femme couchée, et n’ont trouvé qu’un cadavre, ce qui a plongé le jeune marié dans un grand désarroi. Aucune peine ne pouvait excéder celle du jeune mari qui, le lendemain matin, s’occupa des préparatifs pour les funérailles de Mary
 
Le pêcheur et le Merman
Résumé:
Un pêcheur de phoques en détresse obtient l'aide d'un Merman
Dans les îles Shetland on raconte de nombreuses histoires étranges  au sujet des sirènes et d’un peuple de mer. Sous les profondeurs de l'océan, il existe une atmosphère adaptée aux poumons de certains êtres, ressemblant à la race humaine, possédant une beauté surpassant tout ce qui est connu, avec des pouvoirs surnaturels mais étant quand même des êtres mortels. Ils habitent un vaste territoire du globe, situé sous la mer, sur lequel la mer, comme la canopée nuageuse de notre ciel, roule haut et fort, et ils possèdent des habitations construites avec des perles et du corail de l'océan. 
Leurs poumons ne sont pas adaptés à un milieu aqueux, mais à l'air atmosphérique, il leur serait impossible de traverser le volume des eaux qui sépare leur monde sous-marin du notre terrestre, sans le pouvoir extraordinaire dont ils héritent d'entrer dans la peau d'un animal capable de vivre dans la mer, qu'ils peuvent occuper par une possession magique. Une de leur forme préférée est celle d'un animal humain au-dessus de la taille, mais se terminant en dessous par une queue et des nageoires de poisson. Mais leur forme préférée est celle du grand phoque ou du poisson « Haaf » des grands fonds
 
Le forgeron et les lutins
Résumé:
Le fils d'un forgeron
tombe malade
Il y a bien longtemps de cela, un forgeron du nom de Mac Eachern vivait à Crossbrig. Cet homme avait un enfant unique, un garçon âgé d'environ treize ou quatorze ans, enjoué, fort et en bonne santé. Soudain, le garçon est tombé malade, s'est couché et a passé des journées entières à dormir et à délirer. Personne ne pouvait dire de quel mal il souffrait, et le garçon lui-même ne pouvait pas ou ne voulait pas dire ce qu'il ressentait. Il dépérissait vite; devenait maigre, sa peau se ridait comme celle d’un vieux et son teint devenait jaune. Son père, tous ses amis et tous les gens du village avaient peur qu'il meure.
Un jour, alors que son fils était couché dans son lit depuis longtemps, et que son état ne s’était ni amélioré ni empiré ; il passait son temps cloué au lit, mais il avait un appétit extraordinaire. Un jour donc, tout en ruminant tristement ses pensées noires, debout devant sa forge, sans avoir le coeur à travailler, le forgeron fut agréablement surpris de voir arriver à lui un vieil homme, qu'il connaissait bien pour sa sagacité et sa connaissance des choses insolites, et pénétrer dans son atelier. Il lui raconta aussitôt l'incident qui avait assombri sa vie.
Le vieil homme l’écouta avec un air grave, et après avoir longuement réfléchi à tout ce qu'il avait entendu, a dit au forgeron:
_  « Je ne pense pas que c’est votre fils qui est couché dans son lit chez vous. Le garçon a été emmené par le" Daoine Sith ", et ils ont laissé un Sibhreach à sa place. »
_ « Hélas! Et que dois-je faire alors? » Dit le forgeron. « Comment vais-je jamais revoir mon propre fils? »
 
Le pigeon couleur de lait
Résumé:
Un jeune garçon se transforme en pigeon après sa mort.
Il était une fois un homme qui travaillait dans les champs et qui avait une femme, un fils et une fille . Un jour, l’homme attrapa un lièvre et le ramena à la maison pour le donner  à sa femme, et lui ordonna de le préparer pour son dîner. Pendant qu’il  était sur le feu, la bonne épouse a goûté le civet de lièvre. Elle l’a trouvé tellement bon qu’elle y a gouté encore et encore. Elle y a tellement gouté que bientôt, elle ne resta plus rien pour le dîner de son bonhomme. Alors elle a pleuré et pleuré et a crié et appelé Johnnie son fils pour qu'il vienne manger sa part. Mais quand Johnnie est entré elle lui a brisé le crane, elle le tua et le mit à mijoter dans la marmite.
Et quand le bonhomme est rentré chez lui pour dîner,  sa femme lui a  fait boire une bouteille de whisky avant de lui servir  en civet leur fils  Johnnie qu’elle   avait  bien fait cuire; et quand l’homme était en train de manger, il trouva un pied dans le plat et a dit: *
"C'est étrange, ce pied ressemble à celui de mon fils  Johnnie."
"C'est absurde! C'est celui d’un lièvre", dit la bonne épouse.
 
L'agneau blanc
Résumé:
Un agneau blanc s'enfuit pour ne pas être mangé le soir de noël
Il était une fois un fermier qui avait un agneau blanc et lorsque Noël approcha, il décida de tuer cet agneau blanc. Lorsque l’agneau blanc a entendu cela, et il a décidé de s’enfuir.
Il n'était pas allé bien loin quand il a rencontré un taureau. Le taureau lui dit: 
"Salut, salut! L’agneau blanc, où vas-tu?" 
"Moi," dit l’agneau blanc, "je vais chercher fortune loin d’ici; ils allaient me tuer pour Noël, et j’ai pensé qu'il valait mieux que je me sauve." 
"Il vaut mieux pour moi", dit le taureau, "aller avec toi, car ils allaient faire la même chose avec moi."
"Je veux bien que tu m’accompagnes", dit l’agneau blanc; "Plus on est de fous et plus on rit."
 
l'oeil sans paupière             

Résumé:
Un paysans écossais est victime de sa vanité et est poursuivi par un "esprit".

armanel, conteur breton à la fête de la bretagne 2017

Halloween, Halloween! criaient-ils tous, c'est ce soir la nuit sainte, la belle nuit des Skelpies et des Fairies! Carrick! Et toi, Colean, venez-vous? Tous les paysans de Carrick-Border sont là, nos Megs et nos Jeannies y viendront aussi. Nous apporterons de bon whiskey dans des brocs d'étain, de l'ale fumeuse, le Parritch savoureux. 
Ainsi parlait Jock Muirland, fermier, veuf et jeune encore. Il était, comme la plupart des paysans d'Écosse, théologien, un peu poète, grand buveur, et cependant fort économe. Murdock, Will Lapraik, Tom Duckat, l'entouraient. La conversation avait lieu près du village de Cassilis.
Vous ne savez sans doute pas ce que c'est qu’Halloween: c'est la nuit des fées. C'est le carnaval des génies et des gnomes. Il n'y a pas de grotte ni de rocher qui n'ait son bal et sa fête, pas de fleur qui ne tressaille sous le souffle d'une sylphide, pas de ménagère qui ne ferme soigneusement sa porte, de peur que le Spunkie n'enlève le déjeuner du lendemain, et ne sacrifie à ses espiègleries le repas des enfants qui dorment enlacés dans le même
berceau.
 
Le gouffre de Gowan                            
Résumé:

Un grande famine surgit dans le village, et les vaches de Sandy meurent de soif.
   Il y a de cela bien des années, une terrible sécheresse frappa le pays, à tel point que le soleil brûla la terre. Les prés et les collines brunirent comme une peau de vieille femme et un terrible vent se mit à souffler, soulevant la poussière sur tout le pays comme sur les chemins quand ils sont parcourus par des files de charrettes et des armées de cavaliers. Toute verdure avait disparu et le gens se lamentaient avec désespoir, les animaux dépérissaient de faim et de soif, car il ne restait plus d'eau dans les fontaines et les ruisseaux.
Deux mois durant la population attendit en vain que la pluie arrivât pour arroser le sol brulé et remplir les ruisseaux. Beaucoup de vaches et de moutons périrent et nombreux furent les paysans qui devinrent ruinés. Ces derniers durent tout abandonner et prendre le bâton de mendier pour aller cheminer dans la poussière des chemins desséchés

 

............................................Armanel, conteur celte, entrelac celtique ROV1

Date de dernière mise à jour : 26/05/2021