Descriptif de l'Ecosse

.

.

                                                                                                                 .............        

L’histoire de l’Écosse commence il y a environ 12 000 ans 
Les plus anciennes traces d’habitations datent d’environ 8500 av. J.-C. 
Les premières chambres funéraires datent d’environ 3500 av. J.-C
L’érection des monuments mégalithiques continue pendant l’âge du bronze et on construit de nombreuses fortifications..
La culture et la langue Celtes arrivent an Écosse à partir du VIIIe siècle av. J.-C

Ecosse hadrien                         

L’histoire écrite de l’Écosse commence avec l’arrivée des Romains en Grande-Bretagne. Les Romains la nomment Calédonie, et le peuple qui y vit les Pictes.    
Julius Agricola entre en Écosse en l’an 79, et rencontre une farouche résistance. 
Les Romains marquent leur frontière par des murailles continues. Autour de l’an 120, l’empereur Hadrien ordonne la construction d’un mur allant de la rivière Tyne à Solway Firth
Au départ des Romains, les écossais étaient divisés en deux groupes : les Pictes, au  nord de l’isthme Forth-Clyde et les Britto-Romains  au sud.

 

Les Scots d’Irlande s’installèrent dans les Hébrides et sur la côte occidentale de l’Écosse à partir de la fin du Ve siècle. 

Ecosse 1

Le drapeau de l'Écosse arbore un sautoir blanc, représentant la croix de l'apôtre saint André ‘ martyr chrétien, patron de l'Écosse) sur un fond bleu. Il est connu sous le nom de Croix de saint André ou The Saltire (mot anglais pour « sautoir »).

 Saint-André,apôtre du Christ, se déclara indigne d'être crucifié sur une croix semblable à celle du Christ et fut martyrisé sur croix en forme de X( qui est devenue son symbole sous le nom de Croix de Saint-André). 

Selon une légende, la Croix de St-André est devenue symbole national de l’Ecosse en 832. La veille d’une bataille entre une armée de Pictes et de Scots, et une armée d’Angles. Les Pictes et les Scots prièrent pour être délivré. Cette nuit-là Saint André est apparut au roi Picte et a promis la victoire.
Le lendemain lorsque la bataille commença, des nuages ont formé un sautoir blanc visible sur le ciel bleu. Les Pictes et les Scots remportèrent la victoire et la croix blanche sur fond bleu a été adoptée comme drapeau national d'Ecosse.

 

 

Royaume d’Alba : Au départ, ce nouveau royaume est situé au nord des fleuves Forth et Clyde. C’est toujours la frontière sud-est de l’Écosse à l'heure actuelle.  En 1034, Duncan Ier, hérite du royaume d’Alba.  Macbeth, tue Duncan et règnera pendant 17 ans jusqu’à ce que Malcolm III, fils de Duncan, prenne le pouvoir.

Guillaume le Conquérant envahit l’Angleterre en 1066, et l’Écosse en 1072. 
En 1263, l’Écosse prend le contrôle des Hébrides, aux dépends de la Norvège

En 1296. William Wallace et Andrew de Moray soulèvent l’Écosse contre l’envahisseur anglais et sont nommés Gardiens de l’Écosse par la noblesse. Puis Wallace tombe dans les mains des Anglais qui l’exécutent pour trahison 

 

Après la victoire de Robert Bruce à la bataille de Bannockburn en 1314, Saint-André fut officiellement déclaré Saint-Patron d’Ecosse. Le saltire est devenu l'emblème national officiel en 1385, lorsque le Parlement Ecossais demanda aux soldats écossais de porter la croix blanche en guise de signe distinctif sur un fond noir ou foncé, dans un carré ou dans un cercle.

Ecosse 2

 

Les Écossais regagnent leur indépendance vis-à-vis de l’Angleterre au début du XIVe siècle
En 1328, Édouard III reconnaît l’indépendance de l’Écosse. Mais l’Écosse restera sous contrôle anglais pendant trente ans. Elle ne regagnera réellement son indépendance que sous David II qui se lie à la France pendant la guerre de Cent Ans.

 

La renommée intellectuelle de l’Écosse s’accroît au XVe siècle avec la création de nombreuses universités
En 1512, dans un traité étendant les attributions de l’Auld Alliance, tous les ressortissants de l’Écosse deviennent également ressortissants français, et vice versa. Ce statut ne sera supprimé qu’en 1903 par la France.

Au cours du XVIe siècle, la Réforme atteint l’Écosse
La Réforme de l’Église écossaise est entérinée par le Parlement à partir de 1560, 
Durant tout le règne de Marie Ière, catholique, la Réforme reste précaire ; son fils Jacques VI  élevé dans la tradition protestante hérite de la Couronne d’Angleterre. Il y règne sous le nom de Jacques Ier, unifiant ainsi les deux pays. 

 

En 1745, les autorités britanniques tentent de supprimer la culture traditionnelle écossaise. Porter le tartan ou jouer de la cornemuse est interdit. 

 

Date de dernière mise à jour : 30/12/2021