Descriptif de l'île de Man

.

.........................................................
L'île de Man (Ellan Vannin)  est, de nos jours, une dépendance autonome de la Couronne britannique (elle n'appartient pas au Royaume-Uni et n’appartenait pas à l'Union Européenne) située dans la mer d'Irlande, entre l'Angleterre, l’Ecosse et l'Irlande. Elle est réputée pour son littoral accidenté, ses châteaux médiévaux, son paysage rural et son centre montagneux.
 
Isle of man

L’île de Man, terre celte depuis la protohistoire, devient un royaume viking au Moyen Âge. Les dominateurs scandinaves y ont fondé un système politique basé sur le principe des « citoyens libres ». Elle fait aujourd'hui partie des six nations celtiques (avec l'Irlande, les Cornouailles, la Bretagne, l'Écosse et le pays de Galles).

L’île de Man  est un territoire formé d’une île principale et de quelques îlots situés en mer d’Irlande, au centre des îles Britanniques, à 29 km des côtes d’Écosse, 48 km de celles d’Angleterre, et 53 km de celles d'Irlande.
L’île de Man est relativement grande (572 km2, 53 km de long sur 21 de large) mais peu élevée avec 621 m d’altitude maximale au Snaefell. Elle est entourée par quelques petites îles. Sa végétation est principalement formée de landes et de prairies.

Il semblerait qu'avant 8500 av. J.-C., Man était reliée à la Cumbria au moyen d'une bande de terre qui a été progressivement envahie par la mer. Il y a de nombreux vestiges Néolithique sur l'île de Man : Minorca ; cairn de 12 mètres de long dénommé la « tombe du roi Orry », Mull Hill, au sud de l'île, cercle de pierres de 18 mètres de diamètre, Cashtal yn Ard,  cairn de l'époque néolithique, comprenant cinq chambres, long d'une quarantaine de mètres.
Cette époque marque aussi le début des structures militaires défensives, comme les deux remparts circulaires fortifiés sur la colline de South Barrule.

L’installation des peuples celtes remonte vers 500 av. J.-C. La langue mannoise, appartient à la branche gaélique des langues celtiques, 
Le christianisme fut importé sur l’île de Man par le moine irlandais Patrick puis des moines venus de pays celtiques, effectuèrent des voyages missionnaires à partir de l’an 500.
On recense sur l’île 35 croix celtiques remontant probablement à cette époque.

On peut dissocier deux époques durant la domination scandinave de l’île de Man :
Entre 800 et 815, les Vikings sont venus à Man essentiellement pour le pillage. Entre 850 et 990, ils s’établissent sur l’île et cette dernière passe sous le contrôle des rois scandinaves de Dublin. 

A partir1333, plusieurs souverains à la solde de l'Angleterre vont dominer l'île de Man. La dynastie des Derby se poursuivra jusqu'à James Stanley, 10e comte de Derby, qui mourra le 1er février 1736 sans héritier mâle. 
En 1764  John Murray, hérite de la seigneurie de l'île de Man. La Couronne le persuade de vendre l'île de Man (1765). 

En 1866, l’île de Man obtient un gouvernement local autonome.

Historiquement, l’île de Man était divisée en 2 zones subdivisées en 17 paroisses dites « insulaires » (Insular Parish), et qui comprennent 15 anciennes paroisses religieuses et les deux districts actuels.

Sheadings
La subdivision administrative principale actuelle se compose de 6 sheadings:
_ District du Nord-ouest:
le sheading de Glenfaba 
le sheading de Michael 
le sheading d’Ayre ;
District du Sud-est 
le sheading de Garff 
le sheading de Middle 
le sheading de Rushen 

Paroisses administratives
Les sheadings sont eux-mêmes subdivisés en 24 « paroisses administratives qui sont de 4 types différents:
4 villes (towns) 
5 villages (villages) 
15 autres paroisses rurales (parishes)  

Il existe aujourd'hui deux races d'animaux spécifiques à l'île de Man. 
Une race de chat, le manx, qui a une queue très courte, voire absente. Il possède également des pattes arrière plus petites que la plupart des chats.
Le mouton loaghtan. Sa laine est brune foncée et il possède entre quatre et six cornes. 

La population de l'île est estimée à 76 913 âmes en 2010.
Les habitants de l’île de Man sont les Mannois et Mannoises ou les Manxois et Manxoises.

Flag of the isle of mann

Le drapeau de l'île de Man, (Ny Tree Casyn), représente une triquètre (une variété de triskèle) en armure, en sens dextre et sur fond de gueules (rouge).

Au XIIIe siècle, le roi de l'île de Man adopte le triquètre sur fond rouge comme symbole sur ses armoiries. Lorsque l'île de Man passe sous la souveraineté  de la couronne anglaise, ces armoiries sont conservées pour créer un drapeau. En 1935 Le drapeau est interdit puis officiellement restauré le 27 août 1971.

Civil ensign of the isle of man svg Drapeau civil     
Le drapeau civil a été aboli en 1935 mais restauré le 18 septembre 1971. En ajoutant l'Union Jack, le drapeau devient une enseigne civile, mais à usage uniquement maritime.

 
Flag of the lieutenant governor of the isle of man svg En revanche, le lieutenant-gouverneur, qui est le représentant personnel du souverain britannique, dispose d'un drapeau basé sur l'Union Jack britannique, où le drapeau de Man vient seulement s'ajouter en son centre pour désigner sa mission. Ce drapeau lui est réservé.
 
Flag of the tynwald parliament of the isle of man Drapeau parlementaire    
À ces drapeaux vient s'ajouter celui du Tynwald (le parlement de Man) qui représente une galère d'or navigant avec son équipage par la force de la voile déployée (sans rames), sur fond d‘azur. Ce drapeau, a été suggéré d'après le symbole héraldique utilisé sur certaines pièces mannoises. Le drapeau a été hissé la première fois en 1971 le jour de la fête du Tynwald. 

.

Date de dernière mise à jour : 27/12/2020