Le Boudedeo

Le Boudedeo

C’est le nom que les bretons donnent au Juif Errant censé courir sans cesse par le monde afin d'expier sa faute.

C'était aussi le surnom que l'on donnait aux personnes qui restaient rarement dans leur maison.
Ce fut aussi le surnom amical qui avait été donné au grand folkloriste breton F.-M. Luzel, toujours par monts et par vaux pour collecter des contes et des légendes 

Le Boudedeo figurait dans beaucoup de scénettes rimées, de complaintes en breton (gwerziou), ou en français diffusées par les chanteurs populaires et  les pllhaouers .

Jusqu'au début du XX° siècle, les légendes  qui mettent en scène  le Juif Errant sont  assez courantes en Bretagne, mais elles n’intéressent guère les collecteurs bretons du XIX° siècle,
qui préfèrent récolter les récits qui leur semblent plus anciens donc plus proches des "origines". 

Le Boudedeo et le cantonnier

Le voleur de terres et le Boudedeo