Le pigeon couleur de lait

Le pigeon couleur de Lait

Compilé par Lord Blackwood
Traduit par Armanel en 2019.


Il était une fois un homme qui travaillait dans les champs et qui avait une femme, un fils et une fille . Un jour, l’homme attrapa un lièvre et le ramena à la maison pour le donner  à sa femme, et lui ordonna de le préparer pour son dîner. Pendant qu’il  était sur le feu, la bonne épouse a goûté le civet de lièvre. Elle l’a trouvé tellement bon qu’elle y a gouté encore et encore. Elle y a tellement gouté que bientôt, elle ne resta plus rien pour le dîner de son bonhomme. Alors elle a pleuré et pleuré et a crié et appelé Johnnie son fils pour qu'il vienne manger sa part. Mais quand Johnnie est entré elle lui a brisé le crane, elle le tua et le mit à mijoter dans la marmite.
Et quand le bonhomme est rentré chez lui pour dîner,  sa femme lui a  fait boire une bouteille de whisky avant de lui servir  en civet leur fils  Johnnie qu’elle   avait  bien fait cuire; et quand l’homme était en train de manger, il trouva un pied dans le plat et a dit: *
"C'est étrange, ce pied ressemble à celui de mon fils  Johnnie."
"C'est absurde! C'est celui d’un lièvre", dit la bonne épouse.
Alors, il sortit une main du plat et dit: 
"C'est sûrement la main de mon Johnnie."
"Vous dites n’importe quoi,  brave homme, c'est un pied de lièvre."

Armanel - conteur ( http://armanel.e-monsite.com

Puis, quand le bonhomme a fini de manger son dîner, la petite Katy, la sœur de Johnnie, a rassemblé les os et les a placés sous une pierre blanche à côté du perron ...
Où ils ont grandi, et ils ont poussé,
Pour devenir un pigeon blanc de lait,
Qui a ouvert grand ses ailes,
Et au loin s’est en volé.
Et il a volé jusqu'à ce qu'il soit arrivé près d’un ruisseau  où deux femmes lavaient des draps, et il s'est assis sur une pierre, et a pleuré ...
"Ouin,  Ouin,
Ma maman  m'a tué,
Mon papa m’a dévoré,
Ma sœur a rassemblé mes os,
Et les a placés entre deux pierres couleur de lait;
Et j'ai grandi, et j'ai grandi,
Pour  devenir un pigeon  blanc de lait,
Et j'ai ouvert  mes ailes, et loin j'ai volé. "
"Redis-nous encore ce qui  t’es arrivé, mon petit oiseau, et on te donnera des draps en soie, dirent les femmes.
"Ouin,  Ouin,
Ma maman  m'a tué,
Mon papa m’a dévoré,
Ma sœur a rassemblé mes os,
Et les a placés entre deux pierres couleur de lait;
Et j'ai grandi, et j'ai grandi,
Pour  devenir un pigeon  blanc de lait,
Et j'ai ouvert  mes ailes, et loin j'ai volé. "

Armanel - conteur ( http://armanel.e-monsite.com

Et il a eu les draps en soie; et puis il vola jusqu'à ce qu'il soit arrivé près  d’un homme comptant un grand tas d’or, et il s'assit et pleura:
"Ouin,  Ouin,
Ma maman  m'a tué,
Mon papa m’a dévoré,
Ma sœur a rassemblé mes os,
Et les a placés entre deux pierres couleur de lait;
Et j'ai grandi, et j'ai grandi,
Pour  devenir un pigeon  blanc de lait,
Et j'ai ouvert  mes ailes, et loin j'ai volé. "
"Dis-le encore, mon petit oiseau, et je te donnerai un sac d’or dit l'homme.
"Ouin,  Ouin,
Ma maman  m'a tué,
Mon papa m’a dévoré,
Ma sœur a rassemblé mes os,
Et les a placés entre deux pierres couleur de lait;
Et j'ai grandi, et j'ai grandi,

Pour  devenir un pigeon  blanc de lait,
Et j'ai ouvert  mes ailes, et loin j'ai volé. "

Armanel - conteur ( http://armanel.e-monsite.com

Et il a eu un sac d’or; et il a volé jusqu'à ce qu'il fût possible de voir deux meuniers moudre du blé et il a pleuré.
"Ouin,  Ouin,
Ma maman  m'a tué,
Mon papa m’a dévoré,
Ma sœur a rassemblé mes os,
Et les a placés entre deux pierres couleur de lait;
Et j'ai grandi, et j'ai grandi,
Pour  devenir un pigeon  blanc de lait,
Et j'ai ouvert  mes ailes, et loin j'ai volé. "
"Redis-le moi  encore, mon petit oiseau, et je te donnerai la meule en pierre", dit le meunier.
"Ouin,  Ouin,
Ma maman  m'a tué,
Mon papa m’a dévoré,
Ma sœur a rassemblé mes os,
Et les a placés entre deux pierres couleur de lait;
Et j'ai grandi, et j'ai grandi,
Pour  devenir un pigeon  blanc de lait,
Et j'ai ouvert  mes ailes, et loin j'ai volé. "

Armanel - conteur ( http://armanel.e-monsite.com

Et le pigeon blanc a eu la pierre de meule; et il a volé jusqu'à ce qu’il arrive à la maison de son père. Et il a vu que la cheminée fumait. Alors il a bouché la cheminée en jetant des pierres.
La fumée a envahi la pièce et Katy est sortie pour voir ce qui se passait. Et le pigeon lui a jeté tous les draps en soie. Quand le père est sorti,  le pigeon lui a jeté le sac d’or. Et quand la mère est sortie, le pigeon  a jeté la meule de pierre qui lui a fendu le crâne. 
Puis, il s'est envolé; et après cela le bonhomme et sa fille ont  vécu heureux, et l’homme n’a plus  jamais bu une goutte de whisky.

.

Date de dernière mise à jour : 15/08/2020