Rois de Betagne

 

......................

                            Liste des rois et ducs de Bretagne :

Rois de Bretagne

845 - 851 :

Nominoé, premier roi de Bretagne ; résiste par les armes au roi de France qui souhaite annexer la Bretagne. Nominoë, né vers 800, mort le 7 mars 851 près de Vendôme, fut souverain de Bretagne de 845 à 851. Il fut à l'origine de la naissance d'une Bretagne unifiée et indépendante, d'où son qualificatif de père de la Patrie.

851 - 857 :

Érispoé, fils de Nominoé. Erispoë succède à son père à la tête de la Bretagne en mars 851 et affronte victorieusement le roi Charles le Chauve le 22 août 851 à Jengland-Beslé près de la Vilaine. Le comte du Mans Vivien et le comte du Palais Hildemar trouvent la mort dans cette bataille, aux côtés de plusieurs milliers de Francs. Les pertes bretonnes sont minimes. Après plusieurs défaites de l'armée royale franque, le roi Charles II de France doit reconnaître l'indépendance de la Bretagne.

857 - 874 :

Salomon. Couronné roi de Bretagne en 857, après avoir assassiné son cousin Erispoë, dont il n'approuvait pas le rapprochement avec la Francie occidentale. Sous son règne la Bretagne atteint son extension géographique maximale. Après avoir lutté une quinzaine d'années contre les Vikings lors des invasions normandes, il parvient à les chasser de Bretagne et aide même Charles le Chauve à les chasser d'Angers en 873. À la fin de son règne, il se retire dans un monastère pour expier le meurtre d'Erispoë. En 874, son gendre Pascweten et le gendre d'Erispoë, Gurvant le livrent aux Francs qui l'assassinèrent

1° Guerre de succession (874-876) : entre Pascweten, comte de Vannes, et Gurvant, comte de Rennes.

2° Guerre de succession (876-890) : entre Alain, comte de Vannes et Judicaël, prince de Poher.

890 - 907 :

Alain Ier le Grand. Son règne de 890 à 907 marque une période de calme et de prospérité pour la Bretagne
Fils d'un certain Ridoredh de Vannes, Alain est comte de Vannes, comte de Nantes. Il hérite des querelles avec le comté de Rennes pour la couronne de Bretagne. Devant la menace des Vikings les deux princes se réconcilient. Alain « par la grâce de Dieu duc des Bretons » restitue à Landram, évêque de Nantes, un domaine. En 890 les Vikings se repliant de Paris quittent la Seine, et se rendent dans le territoire de Coutances "Le Cotentin faisait à cette époque parti de la Bretagne jusqu'à la Vire" et Judicaël et ses troupes s'avancent à leur rencontre mais il est tué dans un combat. C'est alors qu'Alain s'illustre lors de bataille de Questembert dans le Morbihan où les Vikings sont défaits  .
Désormais sans concurrent, Alain s'intitule roi. Son règne de 890 à 907 marque une période de calme et de prospérité pour la Bretagne. Alain règne sans rival. La date exacte de la mort d'Alain n'est pas connue mais l'année 907 semble vraisemblable.

908 - 913 :

Gourmaëlon (mort en 913), comte de Cornouaille sous le règne d'Alain Ier. Il ne porte pas le titre de roi. En effet le royaume de Bretagne sera envahi par les vikings qui le ruineront totalement. Les dirigeants de Bretagne fuiront à l'étranger. La reconquête sera entreprise par le petit-fils d'Alain le Grand, Alain Barbetorte, mais le royaume, diminué, ne sera plus qu'un duché.

À partir de 913, la Bretagne, conquise par les Vikings, est sous la domination des ducs de Normandie. Après plusieurs victoires contre les Vikings, la Bretagne devient en 936 un duché dont Alain Barbetorte est le souverain.

Ducs de Bretagne

Maison
de
Nantes

936 - 952 : Alain Ier Barbetorte (?-952), comte de Poher et premier duc de Bretagne. Né dans la tourmente des invasions normandes, Alain Barbetorte est le duc d’une Bretagne qui nous apparaît bien différente du royaume breton, malgré sa volonté de restaurer les institutions carolingiennes. Il se situe à l’articulation entre ce royaume par ses origines et un nouveau duché dont il est le premier à porter le titre.

952 - 958 : Drogon (vers 950-958), fils d'Alain Ier Barbetorte. Meurt très jeune sans descendance.

960 - 981 : Hoel Ier (?-981), fils d'Alain Ier Barbetorte et demi-frère de Drogon.

981 - 988 : Guérech (?-988), frère d'Hoel Ier.

988 - 990 : Alain II (vers 981-990). Meurt très jeune sans descendance.

 

Maison
de Rennes

990 - 992 : Conan Ier (?-992), fils du comte Juhel Bérenger de Rennes.

992 - 1008 : Geoffroy Ier (?-1008, fils de Conan Ier

1008 - 1040 : Alain III (vers 997-1040), fils de Geoffroy Ier

1040 - 1066 : Conan II (vers 1033-1066), fils d'Alain III. Meurt sans descendance, le duché revient alors au mari de sa sœur Havoise, le comte Hoel de Cornouaille.

 

Maison de Cornouaille

1066 - 1084 : Hoel II (vers 1030-1084), beau-frère de Conan II.

1084 - 1113 : Alain IV Fergent (vers 1060-1119), fils d'Hoel II et d'Havoise de Bretagne. Participe à la Première Croisade. Malade, il transmet le gouvernement du duché à son fils et se retire dans l'abbaye Saint-Sauveur de Redon.

1113 - 1148 : Conan III (vers 1095-1148), fils d'Alain IV. Désigne comme successeur son petit-fils Conan IV, fils de sa fille Berthe de Bretagne et d'Alain le Noir, comte de Richmond, le premier mari de Berthe.

1148 - 1156 : Berthe (1114-1156), fille de Conan III. Le comte Eudon de Porhoët (deuxième mari de Berthe) est régent, et essaie de se faire reconnaître duc à la place de son beau-fils Conan IV.

1156 - 1166 : Conan IV (vers 1138-1171), fils de Berthe de Bretagne et de son premier mari. Est reconnu duc de Bretagne avec l'appui du roi Henri II d'Angleterre. Il marie sa fille unique Constance à un fils du roi Henri II, Geoffroy Plantagenêt, et abdique en leur faveur.

1166 - 1201 : Constance (vers 1161-1201), fille de Conan IV. La Bretagne est gouvernée jusqu'en 1181 par son beau-père Henri II d'Angleterre.

1181 - 1186 : Geoffroy II Plantagenêt (1158-1186), premier mari de Constance ; fils de Henri II d'Angleterre et d'Aliénor d'Aquitaine. Meurt des blessures reçues pendant un tournoi.

1199 - 1201 : Guy de Thouars ( ?-1213), troisième mari de Constance

1201 - 1203 : Arthur Ier (1187-1203), fils de Constance et de Geoffroy Plantagenêt ; assassiné 1203 sur l'ordre de son oncle le roi d'Angleterre Jean sans Terre, dans le but d'éliminer un possible concurrent (le père d'Arthur était le frère aîné de Jean sans Terre).

1203 - 1221 : Alix de Thouars (vers 1201-1221), demi-sœur d'Arthur, fille de Constance et de son troisième mari Guy de Thouars. La régence est assurée d'abord par son père puis par son mari, 

 

Maison capétienne de Dreux

1213 - 1237 : Pierre Ier Mauclerc  (vers 1187-1250),  Capétien descendant du roi Louis VI de France. Il gouverne la Bretagne en tant que régent, d'abord au nom de sa femme Alix, puis, après la mort de celle-ci en 1221, au nom de leur fils Jean Ier.

1237 - 1286 : Jean Ier le Roux (1217-1286), fils de Pierre Ier Mauclerc et de la duchesse, Alix de Thouars.

1286 - 1305 : Jean II (1239-1305), fils de Jean Ier

1305 - 1312 : Arthur II (1261-1312), fils de Jean II

1312 - 1341 : Jean III le Bon (1286-1341), fils d'Arthur II. Marié trois fois, il meurt sans descendance.

 

Jean III n'a pas désigné de successeur ; à sa mort, le duché de Bretagne est revendiqué par deux prétendants :

_ Jeanne de Penthièvre (la nièce de Jean III) et son mari, le comte Charles de Blois. Ils sont soutenus par la France.
_ Jean de Montfort (le demi-frère de Jean III) et sa femme Jeanne de Flandre. Ils ont l'appui de l'Angleterre.

Une longue lutte pour posséder le duché oppose les deux camps à partir de 1341, cette lutte ne s'arrête qu'en 1365. La Guerre de Succession de Bretagne est aussi appelée Guerre des Deux Jeanne par les historiens car, après la mort de son mari Jean de Montfort en 1345, Jeanne de Flandre continue le combat au nom de leur fils.

En 1365, Jeanne de Penthièvre renonce à ses droits sur la Bretagne (Traité de Guérande).

 

Maison capétienne de Montfort

1365 - 1399 : Jean IV (1339-1399), fils de Jean de Montfort et de Jeanne de Flandre

1399 - 1442 : Jean V (1389-1442), fils de Jean IV

1442 - 1450 : François Ier (1414-1450), fils de Jean V

1450 - 1457 : Pierre II (1418-1457), frère de François Ier

1457 - 1458 : Arthur III (1393-1458), fils de Jean IV et oncle de François Ier et de Pierre II

1458 - 1488 : François II (1433-1488), petit-fils de Jean IV et neveu d'Arthur III

1488 - 1514 : Anne (1477-1514), fille de François II. D'abord mariée au roi Charles VIII de France, puis au roi Louis XII de France.

 

Maison capétienne de Valois-Orléans-Angoulême

À partir de 1514, la Bretagne est gouvernée en réalité par le roi de France, mari de Claude de France et père de François III et de Henri.

1514 - 1524 : Claude de France (1499-1524), fille aînée du roi Louis XII et d'Anne de Bretagne.

1524 - 1536 : François III (1518-1536), dauphin de France, fils ainé du roi François Ier et de Claude de France ;

1536 - 1547 : Henri (1519-1559), le futur roi Henri II de France, frère de François III. Dernier duc de Bretagne.

 

Date de dernière mise à jour : 21/02/2021